Sono un Freelance, commento e scrivo articoli su diversi temi come la sociologia , le religione , la politica , gli avvenimenti storici , culturali , ambientali , ecologici ecc...

lunedì 23 settembre 2013

Des Tunisiennes en “jihad du sexe” en Syrie

Selon Algérie 360.com,
Commentaire de Slimane Melab,
Chaque jour il y'a une nouveauté dans la religion musulmane des salafistes??? Des nouveaux commandements de leur part, ne nous étonneront pas, ils adorent parfois se servir à travers une voie trés ((pacifique)) à leurs manières trés agressives et menaçantes. Qu'il soit bien clair que leur message avait bien ciblé pas mal de personnes qui se sont agréées à leur objectif. Les Tunisiennes qui ont pris la décision de rejoindre ces groupes de criminels au nom de dieu, certainement étaient obligées à se sacrifier pour ces soldats de ((dieu)). Quand on est pauvre, il suffit peu pour nous convaincre dans tous les sens. Bien entendu que la Tunisie ne soit pas un pays à la hauteur de se résoudre les problèmes de la crise économique qui avait aussi affligée le pays. Aprés la révolte et les émeutes et la colère du peuple Tunisien qui continuent à se multiplier de jour en jour, les islamistes sont là tout prés afin d'intervenir à al petite erreur de l'état. De toutes façons cet arabe dignitaire de l'Arabie Saoudite, qui avait lancé cette " Fatwa" en la légalisant juridiquement islamiste s'est permis de gérer à sa manière le nouveau Coran, inventé en Arabie Saoudite??? Bien que les occidentaux continuent à défendre les droits de la femme, les islamistes de l'autre còté ils inventent d'autres lois pour l'engouffrer davantage et la rendre encore et toujours esclave de l'homme??? Et ils se permettent de l'appeler mariage islamique??? au lieu de la libérté de sexe islamique??? Ces vilains terroristes s'approchent tout doucement des cultures occidentales sous formes de titres ((islamiques), tel que les mariages halal, islamiques??? Il n'y'a aucun halall, on l'appelle tout simplement une vie de prostitution....
Des Tunisiennes en “jihad du sexe” en Syrie