Sono un Freelance, commento e scrivo articoli su diversi temi come la sociologia , le religione , la politica , gli avvenimenti storici , culturali , ambientali , ecologici ecc...

sabato 2 novembre 2013

L’Algérie condamne l’acte « caractérisé » de violation de son Consulat général à Casablanca (Belani)

Selon Algérie 360.com,
L’Algérie condamne l’acte « caractérisé » de violation des locaux de son Consulat général à Casablanca, perpétré vendredi par un individu faisant partie d’un groupe de manifestants scandant des slogans hostiles à l’Algérie et à ses hauts responsables, a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani.
« Ledit individu qui a eu le temps et la possibilité d’arracher le drapeau national de son mât n’a été arrêté, qu’après que son forfait ait été accompli, par un dispositif policier qui ne semble pas avoir la protection des locaux et des personnels consulaires algériens comme mission impérieuse », a jouté M. Belani.
Il a relevé avec « consternation que l’emblème national a été profané en ce jour sacré du 1er Novembre qui symbolise la communion des peuples maghrébins dans l’épopée de la libération de l’Algérie », ajoutant que « l’Algérie escompte que ce grave incident ne se reproduira pas ».
« Cet acte grave n’aurait pas été possible sans le déchaînement de haine et de dénigrement qu’une partie de la classe politique et la presse marocaines se sont employées à cultiver parmi la population marocaine contre l’Algérie », a soutenu le porte-parole du ministère.
« Le ministère des Affaires étrangères souligne l’obligation pesant sur le pays hôte en matière de protection des personnels et locaux diplomatiques et consulaires algériens en vertu du droit international », a souligné M. Belani.
« Dans ce contexte, le chargé d’Affaires du Royaume du Maroc a été convoqué vendredi soir au siège du ministère des Affaires étrangères et des explications circonstanciées lui ont été demandées », a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.
L’Algérie condamne l’acte « caractérisé » de violation de son Consulat général à Casablanca (Belani)