Sono un Freelance, commento e scrivo articoli su diversi temi come la sociologia , le religione , la politica , gli avvenimenti storici , culturali , ambientali , ecologici ecc...

venerdì 28 marzo 2014

Revoici Ali Benflis à l'abordage à la candidature présidentielle!!!

Quelle surprise!!!! Mr Ali Benflis est de nouveau en course pour les éléctions présidentielles aprés avoir démissioné en 1991, suite à son refus de signature de l'interruption du processus électoral de 1991. Il retournera sur la scène politique en 1997 pour soutenir et diriger la campagne présidentielle de Bouteflika de 1999.
Avant d’occuper successivement les postes de Secrétaire général de la Présidence de la République, puis Chef de cabinet de la Présidence et Premier ministre, après la démission d’Ahmed Benbitour le 26 août 2000. Une année après, le 19 septembre 2001, Ali Benflis est désigné à la tête du FLN, en remplacement de Boualem Benhamouda.
Il est remplacé le 5 mai 2003 par Ahmed Ouyahia, qui est nommé Premier ministre. Un différend est alors évoqué entre lui et le président Bouteflika, la presse relayant longtemps l'idée selon laquelle il aurait été limogé par crainte de sa popularité grandissante.
Il est candidat à l'élection présidentielle de 2004, où il arrive en deuxième place derrière le président sortant, avec 6,42 % des voix. Il prépare de nouveau sa candidature pour les élections présidentielles de 2014. Il annonce officiellement sa candidature le 19 janvier 2014.
C'est tout-à fait compréhensif, la réaction haineuse contre celui qui l'avait licencié. Un homme qui avait fait partie intégrante de cette bande de voleurs, pour se disculper et réhabiliter son nom et sa réputation, le voici en action comme si nulle n'est passée, à la charge avec toutes ses forces en discréditant son ancien ami proche Bouteflika???
Non Mr Le ((Juge)) Benflis, vous étiez complice de toute la bande de ce vilain pouvoir, et si vous êtes cohérent et juste, d'aprés un verdict des codes civiles , pénales, istitutionnels ou constituonnels, que vous aviez uitilisé durant vos fonctions de juge, vous n'êtes plus apte et approprié à cette haute fonction d'état . Le peuple algérien, est fatigué de revoir toujours les mêmes têtes au pouvoir, bien qu'on a besoin de changement catégorique et général de toutes les institutions.
Ce n'est qu'une mise en scène de la part de ce pouvoir dans le but de remplacer Bouteflika par la même personne idéologiquement et surtout moralement. Si ce n'est pas Moussa Elhadj, c'est Elhadj Moussa.


Ali Benflis.