Sono un Freelance, commento e scrivo articoli su diversi temi come la sociologia , le religione , la politica , gli avvenimenti storici , culturali , ambientali , ecologici ecc...

sabato 31 ottobre 2015

Le P-DG d’Ival l’a révélé hier: Iveco en production dès 2016 à Bouira

567.jpgLe PDG d’Ival, Mohammed Bairi, a dévoilé, hier, à Bouira, les contours de la future usine de montage de véhicules utilitaires de la marque italienne Iveco, lors d’une rencontre avec les autorités locales consacrée à la présentation du projet.
C’est désormais officiel, la future usine sera implantée dans la zone industrielle de Sidi Khaled, dans la commune d’Oued El Bardi, à 10 km du chef-lieu de la wilaya de Bouira. Le site de Sidi Khaled, qui s’étend actuellement sur une superficie de 225 hectares et extensible sur 190 ha, accueille déjà des dizaines de projets d’investissements dont un port sec du concessionnaires Sovac. Selon M. Bairi, la future usine qui sera implantée sur une superficie de 10 ha entrera en production au courant de l’année 2016, plus précisément au mois de novembre. Dans un premier temps, il est prévu le montage de 1500 véhicules de type Iveco Daily, a-t-on fait savoir. Les capacités de montage vont atteindre 6 000 unités après trois années d’entrée en production. Il faut préciser qu’en plus du Daily Iveco, il est prévu le montage de deux autres produits, à savoir l’Eurocargo et le Trakker. Le volet sous-traitance a été l’un des points évoqués à l’occasion de cette rencontre. Ainsi et selon le PDG d’Ival, c’est ZF Algérie et la SNVI qui vont fournir les boites à vitesse. Une convention dans ce sens a d’ores et déjà été signée entre les deux partenaires. Interrogé sur l’impact du projet en termes d’emploi dans la région, le PDG d’Ival fera savoir qu’entre 3 000 et 4 000 emplois directs et indirects seront créés. M. Bairi est revenu dans sa présentation sur le choix du site de Sidi Khaled dont il dira que celui-ci n’est pas fortuit. Pour lui, la proximité du site de Sidi Khaled de l’autoroute Est-Ouest et des zones de déchargements sont des atouts non négligeables, lesquels ont présidé au choix du site. Le membre du FCE a, par ailleurs, évoqué la possibilité d’aller à l’exportation des véhicules produits à Bouira. Selon lui, la conquête du marqué africain est parmi les objectifs visés par cet investissement.
This posting includes an audio/video/photo media file: Download Now