Sono un Freelance, commento e scrivo articoli su diversi temi come la sociologia , le religione , la politica , gli avvenimenti storici , culturali , ambientali , ecologici ecc...

mercoledì 4 novembre 2015

Les autorités algériennes saisissent l’italie sur le business d’issad rebrab

n-REBRAB-large570.jpgLes ennuis de l’homme le plus riche d’Algérie, Isaad Rebrab, avec le régime algérien se poursuivent.
Les autorités algériennes ont officiellement interpellé leurs homologues italiennes au sujet des affaires du patron de Cevital en Italie.
Le gouvernement algérien a demandé la suspension de l’accord préliminaire officialisant le rachat par Cévital des aciéries Lucchini à Piombino, a-t-on appris de plusieurs sources concordantes.
Le gouvernement de Sellal soupçonne un montage financier douteux ayant servi cette acquisition. Pour l’heure, on ignore encore ce que la partie italienne va faire dans ce dossier.
Mais la situation d’Isaad Rebrab se complique de jour en jour notamment depuis que le ministre de l’Industrie, Abdesslam Bouchouareb, s’est lancé dans un terrible réquisitoire contre le richissime homme d’affaires l’accusant d’avoir orchestré des pratiques de surfacturation et de fausses déclarations douanières.
This posting includes an audio/video/photo media file: Download Now