Sono un Freelance, commento e scrivo articoli su diversi temi come la sociologia , le religione , la politica , gli avvenimenti storici , culturali , ambientali , ecologici ecc...

domenica 8 novembre 2015

Les visas accordés aux Algériens à l’origine d’un scandale : «Tempête» à Malte !

malte.jpgC’est une histoire de «générosité» dans l’octroi de visas pour les Algériens qui tourne au fiasco Les Algériens et le visa Schengen est une tempête qui vient s’abattre sur les côtes de cette paisible île perdue dans la Méditerranée.
En effet, le parti nationaliste (opposition de centre-droite) réclame depuis quelques jours du Premier ministre travailliste, Joseph Muscat, des explications sur le nombre jugé trop élevé de visas Schengen délivré à des ressortissants algériens par le consulat de la République de Malte à Alger.
Selon le journal The Malta Independant qui a révélé cette affaire, un total de 7000 visas ont été délivrés en l’espace de 18 mois par ce petit Etat insulaire, ce qui a révélé les soupçons de l’opposition.
A en croire le parti nationaliste, une fois arrivés à bon «aéroport», les Algériens se servent de Malte comme un point de passage avant de continuer leur périple vers d’autres pays européens, appelant ainsi le gouvernement à enquêter sur le consulat de Malte en Algérie et ses pratiques.
Pis encore, le membre du parti d’opposition, Beppe Fenech Adami, fils de l’ancien président de la République Edward Fenech Adami, accuse le Premier ministre de vouloir camoufler l’affaire dans la mesure où le consul accrédité en Algérie pendant cette période (printemps 2014 à automne 2015), du nom de Robert Falzon, n’est autre que son cousin. Une personne qui, de surcroît, n’avait aucune expérience diplomatique avant sa nomination à Alger. Et d’ajouter que le gouvernement était au courant de l’affaire dès le mois d’août 2015.
Dans une tentative non réussie d’éviter la propagation du scandale, ajoute la même source, le gouvernement maltais a mis fin aux fonctions du consul trois semaines seulement avant que l’adjoint du leader de l’opposition, Beppe Fenech Adami, ne soit informé de la triche. En réponse aux questions des députés, Muscat a justifié la hausse soudaine des visas Schengen accordés aux Algériens par l’ouverture d’une nouvelle ligne aérienne entre Malte et Oran qui venait s’ajouter à celle reliant Alger à Malte.
En outre, le chef de l’exécutif a argué que le taux de refus de visas aux Algériens était de 50%, soit le plus haut parmi les pays européens, à tel point que le gouvernement algérien a demandé de revoir ce taux de refus à la baisse. Sur le sujet de la liaison aérienne entre l’Algérie et Malte, l’opposition a fait observer que les avions de la Air Malta affichaient complets en partance d’Algérie et au retour elles sont pratiquement vides.
Depuis quelques années, des agences de voyages et des tour operators proposent des séjours et des croisières à des Algériens qui souhaiteraient passer des vacances dans ce pays situé au milieu de la mer Méditerranée et découvrir un archipel composé de 8 îles, dont quatre sont quasiment inhabitées.
Une destination qui a été proposée comme concurrente à celle de la Tunisie et du sud de l’Espagne où les Algériens ont l’habitude de se rendre en été et passer des congés à des tarifs plus ou moins abordables. Mais il se trouve que certains voyageurs qui embarquent pour ces îles au soleil ont des idées outre que celles de faire du tourisme. H. M.à Malte.
This posting includes an audio/video/photo media file: Download Now