Sono un Freelance, commento e scrivo articoli su diversi temi come la sociologia , le religione , la politica , gli avvenimenti storici , culturali , ambientali , ecologici ecc...

sabato 14 novembre 2015

Première dame algérienne, L’épouse de Bouteflika à Charm El Sheikh ?!

l'epouse.jpgInconnue du grand publique algérien. La presse égyptienne a indiqué jeudi le départ des premières Dames d’Algérie, du Maroc et de la Mauritanie après avoir pris part aux Travaux de la 7e réunion du Conseil supérieur de l’Organisation de la femme arabe (OFA) ! En effet, rapporté par Echourouk, Jeudi 12 novembre, le quotidien égyptien « El Mesri El Youm », citant l’agence de presse égyptienne « El Cherq El Awsat », a écrit que l’épouse du président algérien Abdelaziz Bouteflika, « Mouna Si Amer » a quitté le Caire en destination d’Algérie, après avoir participé à la 7e session du Conseil supérieur de l’OFA en compagnie des femmes du président mauritanien et du roi du Maroc, Fatma Habib et Bassima Hakkaoui, qui elles ont pris le vol en direction de Casablanca.
La presse égyptienne a présenté la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem Si Amer en tant que la première Dame d’Algérie.
La bourde de la presse égyptienne ne se limite à ce niveau car elle présente également la ministre marocaine de la solidarité, Bassima Hakkaoui comme étant l’épouse du roi marocain.
L’APS a indiqué la participation de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem Si Amer, aux travaux de la 7e réunion du Conseil supérieur de l’Organisation de la femme arabe qu’a abrités Charm El Cheikh en Égypte.
Cette nouvelle gaffe se produit, quarante-huit heures, après celle commise par les députés tunisiens ayant récité la Fatiha du Saint Coran à la mémoire de la Moudjahida Djamila Bouhired qui est toujours en vie.
This posting includes an audio/video/photo media file: Download Now