Sono un Freelance, commento e scrivo articoli su diversi temi come la sociologia , le religione , la politica , gli avvenimenti storici , culturali , ambientali , ecologici ecc...

sabato 30 gennaio 2016

Abdellah Djabellah : «Oui, j’étais contre l’officialisation de Tamazight»

 Posted: 29 Jan 2016 11:01 AM PST
2014-Abdellah_Djaballah_600_502675811.jpg
Abdellah Djabellah, le président du Front pour la justice et le développement (FJD), un parti d’obédience islamiste, récidive une autre fois et s’attaque à Tamazight dans un manifeste maladif de négation des droits des amazighs, leur identité et leur langue, autochtones d’Algérie.
Dans une interview accordée au quotidien francophone «Le Temps d’Algérie», il déclare d’emblée son refus catégorique de l’officialisation de Tamazight, en répondant à la question du journaliste «Oui, j’étais contre l’officialisation de Tamazight», Mais il n’a pas manqué de revendiquer l’utilisation de l’alphabet arabe dans sa transcription «On a dû ouvrir le débat entre les cadres et les différentes catégories de la société avant de prendre la décision de l’officialiser. Et dès lors qu’ils ont décidé unilatéralement, notre demande s’oriente à son écriture en caractères arabes. Premièrement, par fidélité à nos pères et aïeuls amazighs qui ont dirigé cette région et à qui revient le mérite d’avoir répandu et permis la maîtrise de la langue arabe.» déclare t-il.
L’ancien des frères musulmans algériens, ne veut pas que Tamazight soit au service du français mais à l’arabe «on ne veut pas que tamazight porte préjudice à l’arabe et soit au service du français, c’est pour cela que nous refusons son écriture en latin.» avant de s’attaquer à l’exemple turque, qui a laissé tomber le caractère arabe et a adopté le caractère latin « Mustafa Kemal Atatürk est un homme athée qui a combattu la religion et la langue. Il a commis les plus grands crimes en Turquie en annulant la religion et l’arabe par le changement de la langue turque en l’écrivant en caractères latins. C’est le jugement fait par tous les savants justes sur l’homme. Je crains pour celui qui le prend pour exemple de subir le même sort que lui chez Dieu, dans l’Histoire et la Oumma. Ce qu’il a fait n’est pas une fierté à vanter mais un crime qui a noirci son histoire chez les Turcs et la Oumma en général. Il n’y a que les laïques extrémistes qui sont heureux de ce qu’il a fait. Regardez le Pakistan, le Bengladesh, l’Inde et l’Iran et les autres peuples musulmans qui écrivent leurs langues en caractères arabes. Ce sont des pays plus développés et plus civilisés que nous. Ces peuples ont sauvegardé leurs langues depuis l’Antiquité et leurs descendants suivent les pas de leurs ascendants. Chez nous, nos ancêtres ont écrit tamazight en caractères arabes et se sont complètement intégrés dans l’Islam et l’arabe. Pourquoi alors certains descendants veulent-ils les trahir aujourd’hui et faire la rupture avec eux ?»
Abdellah Djabellah, a maintes fois attaqué les militants du mouvement amazigh en Algérie, il les accuse d’être les serviteurs de l’occident et des sionistes.

This posting includes an audio/video/photo media file: Download Now