Sono un Freelance, commento e scrivo articoli su diversi temi come la sociologia , le religione , la politica , gli avvenimenti storici , culturali , ambientali , ecologici ecc...

martedì 5 gennaio 2016

Ce que dépensent les ménages algériens en alimentation

281b4d7dedcbbf3385e2abc55a60713f_L.jpgLes dépenses annuelles globales des ménages algériens en alimentation sont de l’ordre de 1.875 milliards de dinars (mds DA), soit près de 42% de la totalité de leurs dépenses annuelles de consommation, apprend l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS).
Entre 2000 et 2011, les dépenses alimentaires par les ménages ont presque triplé puisqu’elles étaient de près de 683 mds DA en 2000, indiquent les résultats d’une enquête réalisée en 2011 par l’ONS sur les dépenses de consommation et le niveau de vie des ménages algériens, publiés dimanche.
Selon le milieu de résidence, les dépenses alimentaires annuelles en milieu urbain ont atteint 1.281 mds DA en 2011 (contre 449 mds DA en 2000), tandis que dans le milieu rural, elles ont été de 594 mds DA (contre 281 mds DA).
Il est constaté que la part budgétaire de la dépense alimentaire dans les dépenses globales de consommation a baissé en 2011 pour s’établir à 41,8% contre 44,6% en 2000.
Selon le niveau de vie des ménages, la part de ces dépenses est toujours supérieure dans le milieu urbain, souligne l’enquête qui relève que plus le niveau de vie augmente, plus l’écart entre les dépenses des deux milieux s’élargit en faveur de l’urbain.
Les produits céréaliers au premier rang des dépenses alimentaires
Par groupes de produits, l’étude de l’ONS montre que les produits céréaliers occupent la première place dans le budget des ménages avec 17,5% de la dépense alimentaire globale, suivis par les légumes frais (13,4%), la viande rouge (13,3%), les produits laitiers (8,4%), la viande blanche (8,3%), les huiles et graisses (7,1%) et les fruits frais (5,1%).
Quant aux autres dépenses alimentaires (restaurants, sandwich, cantines scolaires, gâteaux de cérémonie…), elles représentent 7,6% des dépenses globales alimentaires.
Selon les catégories sociales que l’ONS répartit en cinq groupes, le niveau des dépenses augmente, évidemment, avec l’évolution du niveau de vie des ménages.
Ainsi, pour le groupe au niveau de vie le plus élevé, il absorbe 31,4% de la dépense globale alimentaire contre 10,8% pour la catégorie sociale au niveau de vie le moins élevé.
Par groupes de produits, la part de la dépense nationale destinée à l’achat de produits céréaliers et des légumes frais représente le double chez les ménages les plus favorisés par rapport aux plus défavorisés, tandis qu’elle triple pour la viande blanche et les fruits secs, quadruple pour la viande rouge et sextuple pour le poisson.
En fonction du type d’habitat des ménages, les dépenses d’alimentation sont plus fortes chez ceux habitant des villas, alors qu’elles sont plus maigres chez ceux habitant des constructions précaires.
Ainsi, la moyenne annuelle des dépenses en alimentation chez les ménages habitant une villa ou étage de villa est estimée à 314.000 DA, alors qu’elle est un peu moins de 300.000 DA chez les populations habitant des immeubles, de 280.000 DA dans les maisons traditionnelles (Haouch) et 230.000 DA dans les habitations précaires.
En prenant comme critère par tête d’habitant (et non par ménage), la dépense alimentaire annuelle est estimée à 51.076 DA, soit 52.634 DA en milieu urbain et 48.013 DA en milieu rural.
Cette moyenne évolue sensiblement en fonction du niveau de vie: Par tête d’habitant, la dépense alimentaire moyenne est de plus de 80.000 DA/an chez les plus riches et un peu plus de 27.000 DA/an chez les plus pauvres.
Dépenses alimentaires: répartition par produits (ENCADRE)
En 2011, les ménages ont dépensé 1.875 milliards de dinars (mds DA) pour satisfaire leurs besoins alimentaires. Voici la répartition de ces dépenses en fonction de groupes de produits ainsi que des sous-groupes qui ont fait l’objet de plus dépenses:
-1- Produits céréaliers: 327,4 mds DA dont:
– Semoule:     103,2 mds DA
– Pain:              71,6 mds DA
– Farine:           39,5 mds DA
– Galette:        17,8 mds DA
– Frik, mermez: 7,6 mds DA
-2- Légumes frais:          251 mds DA dont:
– Pomme de terre: 62,3 mds DA
– Tomates:             28,1 mds DA
– Oignon sec:        16,5 mds DA
– Poivrons:           15,8 mds DA
– Laitue:               14,8 mds DA
-3- Viande de mouton : 193,1 mds DA dont:
– Viande: 188,7 mds DA
– Abats:       4,4 mds  DA
-4- Viande de bœuf et veau: 51,8 mds DA dont:
– Viande de bœuf et veau: 42,2 mds DA
– Dérivés (mergaz, cachir, corned-beef…): 8,3 mds DA
– Abats de boeuf et veau: 1,4 mds DA
-5-Volaille, lapin et gibier: 156 mds DA dont:
– Poulet: 112,3 mds DA
– Oeufs:    31 mds DA
– Dinde:     9,4 mds DA
– Abats et conserve: 2,8 mds DA
-6- Poisson : 26,4 mds DA dont:
– Sardines: 16 mds DA
– Autres poissons frais, crustacés et mollusques: 5,1 mds DA
– Conserves de sardines, thon et d’autres poissons: 4,05 mds DA
– Poisson congelé ou surgelé: 1,3 mds DA
-7- Lait et produits laitiers: 158,03 mds DA
– Lait en sachet ou en brick: 61,02 mds DA
– Lait en poudre: 25,3 mds DA
– Yaourt aromatisé ou nature: 19,6 mds DA
– Fromage en portion: 12,9 mds DA
– Petit lait: 9,7 mds DA
-8- Huiles et graisses: 133,4 mds DA dont:
– Huile de table (soja, tournesol…): 82,7 mds DA
– Huile d’olive: 30,1 mds DA
– Margarine: 10,3 mds DA
– Beurre en paquet: 3,2 mds DA
– Soumâa (à base végétale): 2,7 mds DA
-9- Fruits frais: 95,04 mds DA dont:
– Oranges: 18 mds DA
– Pommes:16 mds DA
– Pastèques: 12,06 mds DA
– Bananes:    10 mds DA
– Raisin:   8,3 mds DA
-10- Sucres et produits sucrés: 74,9 mds DA dont:
– Sucre cristallisé: 45,8 mds DA
– Chocolat en tablette: 5 mds DA
– Miel pur: 4,6 mds DA
– Bonbons et chewing-gum: 4,4 mds DA
– Confitures, compotes et gelée: 3,2 mds DA
– Crème glacée: 2,6 mds DA
-11- Boissons non alcoolisées: 70,04 mds DA dont:
– Limonade (soda): 40,7 mds DA
– Jus de fruits: 19,8 mds DA
– Eau minérale non gazeuse: 5,9 mds DA
– Eau minérale gazeuse aromatisée: 1,9 mds DA
-12- Café, thé et infusions: 61,1 mds DA dont:
– Café moulu: 43,7 mds DA
– Thé: 8,01 mds DA
– Café en grains: 7,2 mds DA
– Tisane et herbes médicinales: 1,3 mds DA
-13- Autres dépenses alimentaires: 142,7 mds DA dont:
– Dépenses alimentaires pour cérémonies (fêtes…): 61,7 mds DA
– Café et thé (en dehors de la maison): 30 mds DA
– Casse-croûte et sandwich: 24,1 mds DA
– Restaurants et repas préparés 22,7 mds DA.
This posting includes an audio/video/photo media file: Download Now