Sono un Freelance, commento e scrivo articoli su diversi temi come la sociologia , le religione , la politica , gli avvenimenti storici , culturali , ambientali , ecologici ecc...

venerdì 1 gennaio 2016

Pour sa sécurité, l’UE se tourne vers l’Algérie

petrole-jpg2_847343_679x417.jpgPour assurer sa sécurité énergétique et conforter sa position politique et économique, l’UE  se tourne vers l’Algérie, à partir de l’année 2016, afin de diversifier ses sources d’approvisionnement en énergie et réduire ainsi sa forte dépendance de la Russie, selon un rapport du Parlement européen.
Dans le même contexte de sécurité, la Commission européenne organisera en Algérie, un Forum Commercial au début de l’année 2016 pour renforcer ainsi la coopération bilatérale et examiner les offres d’investissements européens dans le secteur des hydrocarbures.
La plupart des pays de l’Union restent tributaires du marché russe, ce qui entraine des coûts élevés pour les citoyens, les entreprises et les budgets publics. Cette situation entrave aussi la croissance économique, la prospérité et la sécurité de l’Union, précise le même rapport. En ajoutant que la Fédération de Russie est leur principal exportateur de pétrole avec 35%, du gaz avec 26%, de charbon à hauteur de 30% et 25%d’uranium. La dépendance d’un unique fournisseur a rendu le marché de l’énergie en Europe très vulnérable surtout en situation de crise, telle que l’expérience de 2006 et 2009 où la Russie a interrompu l’approvisionnement du gaz de L’Ukraine pour certains pays de l’Europe centrale et orientale. Cette situation a contraint l’UE à prendre des nouvelles dispositions, entre autres de diversifier ses sources et renforcer des relations de partenariat avec les pays de l’Afrique du Nord, notamment, l’Algérie.
D’autre part, le Parlement européen appelle à la mise en place d’un nœud gazier méditerranéen doté de capacités renforcées en GNL et incite l’UE à exploiter les possibilités offertes par les importantes réserves de gaz dans les pays de l’Afrique du Nord et estime que les récentes découvertes dans l’est de la Méditerranée offrent à la région l’occasion de se profiler comme le centre dynamique d’un réseau de gazoduc assurant l transport de gaz naturel vers l’Europe.
Pour rappel des rencontres algéro-européennes s’inscrivant dans le cadre de partenariat stratégique de sécurité énergétique, tel qu’établi par le Mémorandum d’entente signé à Alger en juillet 2013,  ont été lancées depuis le 5 mai dernier, à l’occasion de la visite du commissaire européen à l’énergie, Miguel Arias Canete.
This posting includes an audio/video/photo media file: Download Now