Sono un Freelance, commento e scrivo articoli su diversi temi come la sociologia , le religione , la politica , gli avvenimenti storici , culturali , ambientali , ecologici ecc...

venerdì 11 ottobre 2013

Le blogueur Abdelghani Aloui incarcéré pour avoir critiqué Bouteflika

Où sont les plus grands voleurs de l'état Algérien??? Toujours en circulation, en trés bonne santé et vivent aisément sans aucun problème. La dernière fois, j'avais lu dans un article " Vive la justice Algérienne" ??? Il fallait ajouter ..des pauvres, on arrète que les démunis, des oisifs, des petits délinquants, des dealers, des voyous et parfois des pédophiles. Ceux qui sont été bien traités et bien placés par le chef d'état ont réussi à s'éclipser dans le vide en vidant les caisses du trésor de l'état pour aller dépenser leur argent ailleurs au détriment des pauvres et malheureux algériens qui vivent dans l'obscurité totale. L'information en Algérie est trés limitée car les vétos de l'état sont ltoujours là aux aguets, qui surveille tout le territoire national. Il y'a une infinité de personnes qui ont critiqué Bouteflika et tous les présidents du monde entier. Qu'à t-il de spécial ou d'exclusif Bouteflika pour ne pas le critiquer??? Avant tout c'est un homme comme tout le monde, qui a ses défauts et ses qualités et un chef d'état représente le pays qu'il préside, donc ce dernier est soumis aux critiques de son peuple et du monde entier. Uniquement un pays dictatorial a le privilège et la priorité sur sa citoyenneté, comme la Corée du Nord, Cuba, Venezuela, Equateur, Cambogia, Arabie Saoudite, Afghanistam, Pakistan, Iran, Erithrée, Cameroun et finalement toute l'Afrique. Si l'état de Bouteflika veut joindre l'Algérie à ces pays, il doit changer le mot démocratique dans : République Algérienne (( démocratique))Dictatoriale de l'Etat. Rien ne sert de s'attribuer une parole de grande valeur, qui pèse énormément dans toutes les sociétés mondiales.
La démocratie n'est pas une simple parole individuelle qui s'arrète et qui se limite sur les expressions ou les libértés humaines, au contraire, la démocratie est une concèption d'agréement collectif qui s'associe ou qui se divérge selon la décision acquise par le peuple. En Algérie, c'est l'état qui fait tout sans aucune permission de son peuple. Qui dit Algérie , dit URSS. Je ne vois aucune différence???
Le blogueur Abdelghani Aloui incarcéré pour avoir critiqué Bouteflika